Champions d'Europe, champions du monde et vice-champions paralympiques à Londres il y a quatre ans, les Français faisaient figure de favoris pour le titre collectif.
Sacré en individuel, Fabien Lamirault a échoué à apporter le point de la victoire contre Kim Kyung-mook, battu trois manches à deux, après avoir perdu les deux premiers sets. C'est finalement Stéphane Molliens qui a mis le point décisif, en s'imposant trois manches à une contre Cha Soo-yong.